Des nouveautés pour le plaisir

Photo : François Hogue ®

Photo : François Hogue

Un texte de Richard Raymond

Avec l’automne, la rentrée littéraire nous apporte de nombreuses nouveautés. De toutes celles que j’ai reçues, j’en ai retenu quatre.

La première nous emmène à Paris dans des promenades qui révèlent des aspects inusité de la Ville-Lumière. La seconde nous transporte de Bayeux, en Normandie, jusqu’en Nouvelle-France sur les traces d’un aventurier.

Dans la troisième, nous ferons la connaissance de la dame de Katwe, une joueuse d’échecs géniale. Enfin, la quatrième propose l’histoire d’une autre femme à travers les lettres que lui avaient adressé, au cours de leur adolescence, une amie très chère.

Metronome 2 – Paris intime au fil de ses rues

deustchLorànt Deutsch aime arpenter les rues, les places, les avenues, les ruelles de Paris. C’est par leur biais qu’il raconte non seulement la grande aventure de l’histoire de France, mais aussi des anecdotes pittoresques, des révoltes, des inventions, des souvenirs et des moments enchanteurs.

Chaque promenade suit un itinéraire, l’auteur s’étant aperçu que les rues ont un sens dans la chronologie du développement de Paris.

Ainsi, chaque siècle est marqué par l’ouverture d’une nouvelle voie de communication pour aller plus loin, conquérir d’autres territoires. Par la suite, des rues adjacentes sont venues flanquer cette voie fondatrice.

Dans ces rues, on croise Villon et Hugo, au détour suit un quatrain de l’un ou de l’autre, on rencontre aussi Guillaume Apollinaire, les gueules cassées de la Grande Guerre. Ce ne sont que quatre exemples parmi des centaines de personnages qui hantent ce livre.

Mais, ce n’est pas tout. Le lecteur ou la lectrice apprendra aussi l’origine des mots « guillemet », « mètre » ou « chandail » par exemple.

L’art nouveau, la crypte des suppliciés, la naissance de la première loge maçonnique de France, le puit bavard, le premier des grands magasins n’auront plus de secret pour vous.

Lorànt Deustch a fouillé des dizaines de guides, anciens et récents, lu des histoires de Paris, analysé des plans de la ville et décortiqué des dictionnaires pour rendre Paris vivant par le biais de son passé. Paris réussi !

________________________________________________________

Metronome 2 – Paris intime au fil de ses rues

Lorànt Deutsch

Éditions Michel Lafon, Neuilly-sur-Seine, 2016, 431 pages

_________________________________________________________

Les promesses de la Nouvelle France

meunierJacques Millet est dans le pétrin. Ce paisible bûcheron tue un eudiste en mai 1668, à Bayeux en Normandie. Il risque les galères car il est protestant dans une France de plus en plus intolérante aux tenants de la Réforme.

Son ami Jean-Baptiste Anguehard, qui rêve du Nouveau Monde, lui conseille de partir avec lui. Jacques hésite car il a femme et enfants. Mais, finalement, il décide de fuir vers une vie meilleure. Tous s’embarquent à bord de la Nouvelle-France.

Après une traversée éprouvante, les promesses d’une nouvelle vie attendent les protagonistes. Ils découvrent une contrée à la nature sauvage, sa faune, sa flore, ses peuples autochtones, et bien sûr, affronte un nouveau destin.

Le héros au cœur du roman, c’est Jean-Baptiste. C’est un aventurier épris de liberté. Ce tanneur refait sa vie aux côtés des paysans, commerçants et autres aventuriers. C’est aussi un humaniste qui déteste qu’on déshumanise un être humain à cause de la couleur de sa peau ou de sa façon de vivre.

Un jour, des indiens enlèvent un des fils de Jacques. Le passé semble rattraper le présent : l’eudiste qu’il avait tué voulait lui enlever ses fils.

Quant à Jean-Baptiste, il est accusé du meurtre d’un marchand.

Son existence prend alors un tournant inattendu et dangereux. Il devient arpenteur du roi, espion de l’intendant et fait l’apprentissage de la vie sauvage dans les grands espaces.

Jean-Baptiste fait aussi tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver le fils de Jacques et échapper à l’acharnement de son accusateur.

_______________________________________________________

Les promesses de la Nouvelle France

Muriel Meunier

City Éditions, Collection Terre d’HistoireS, Saint-Victor-d’Épine, 2016, 319 pages

_________________________________________________________

La dame de Katwe

img459Katwe est un bidonville bâti sur « La terre des grenouilles ». C’est dans ce bidonville, s’étendant sur plusieurs dizaines de kilomètres carrés, aux abords de Kampala, la capitale de l’Ouganda, que naît et grandit Phiona Mutesi.

Elle n’est pas la seule. Ils sont légions, les enfants qui grandissent livrés à eux-mêmes, sans espoir d’une vie meilleur, dans cet immense taudis, traversé d’égouts à ciel ouvert. Ici, pas d’école, pas de soins de santé, souvent pas de nourriture.

La mère de Phiona a dû choisir entre éduquer ses enfants ou les nourrir. Aussi, mènent-ils une existence nomade, toujours à la recherche d’un toit ou fuyant un créancier.

Chaque jour, Phiona marche trois heures pour trouver de l’eau potable et doit défendre à poing fermé l’argent qu’elle gagne en vendant du maïs. Puis, la chance lui sourit sous la forme d’un programme d’initiation aux échecs mis sur pied par un éducateur du bidonville.

Phiona s’y inscrit à neuf ans parce qu’on y sert un bol de gruau. Ce jeu, si rare en Ouganda, n’a pas de nom. Pas plus que les pièces. Alors les enfants inventent leurs termes à eux : le « chien » désigne le cavalier, « kabaka du Buganda », un prince des temps anciens, désigne le roi.

Très vite, Phiona se révèle une joueuse exceptionnelle. Ses premiers tournois, elle les gagne contre des adversaires des beaux quartiers de Kampala.

Elle, qui ne connaît que les ruelles de Katwe, s’envole vers le Soudan et remporte le tournoi international des enfants par équipe. Puis, au cœur de la Sibérie, elle participe à sa première Olympiade avant de devenir championne internationale et numéro un ougandaise.

C’est l’histoire vraie d’une fillette qui s’avère être un génie né au cœur d’un bidonville.

__________________________________________________________

La dame de Katwe

Tim Crothers

Éditions Michel Lafon, Neuilly-sur-Seine, 2016, pages

_____________________________________________________________

L’incandescente

incandescenteEmma a dix-sept ans et Marcelle, seize, quand elles se rencontrent à l’été 1923. Leur rencontre n’en est pas une d’aménité.

Voulant cacher à Emma qu’elle lui plaisait, Marcelle ne lui cachait pas qu’elle lui déplaisait. Mais la vie les amène, après le Bacc. à l’École normale d’institutrices de Dijon. Et là, elles se lient.

Les deux adolescentes s’écrivent. Marcelle écrit plusieurs fois par jour. C’est une séductrice à laquelle Emma succombe. Leur projet d’écriture est on ne peut plus différent. Emma a un projet littéraire en tête. Marcelle écrit pour écrire : des lettres sauvages et vénéneuses.

La première a l’intention de devenir adulte tandis que la seconde vit une rébellion. C’est une insoumise qui fait tout ce que toute jeune fille ne devait pas faire dans les années 20 en France.

Ces héroïnes vivent deux ans de folies amoureuses, de danses dans les herbe avant que ne survienne la séparation. Marcelle accepte un poste en maternelle à Châtillon-sur-Seine. Emma poursuit en troisième année à Dijon.

En 1928, un diagnostic de tuberculose tombe sur Marcelle. Elle se rend dans un sanatorium où on meurt atrocement. Mais Marcelle n’en a pas fini avec la vie. Elle fait du bruit, rit aux éclats, lit des poèmes…

Il y a aussi d’autres filles dans ce roman : Hélène, Thérèse, Marguerite. Des femmes qui ont étudié et se sont aimées. Certaines sont mortes prématurément, d’autres ont été anéanties par l’Histoire.

_______________________________________________________

L’incandescente

Claudie Hunzinger

Éditions Grasset, Paris, 2016, 304 pages

_______________________________________________________

RRarts.ca incite ses lecteurs et lectrices à se procurer leurs livres dans une librairie indépendante parce qu’un libraire saura vous conseiller, élargir vos horizons et vous amener à faire des découvertes. Évidemment, les vendeurs des grandes surfaces ne font pas ça.

_______________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Littérature pour adultes | Laisser un commentaire