Je suis un Merzien

Je présente, pour la première fois sur Internet, une série de collages que j’ai réalisés depuis 2011. Voici ma profession de foi.

Je suis un Merzien

Photo : François Hogue ®

Photo : François Hogue ®

En 2011, je suis devenu pirate de l’aire. Non pas de l’air, de la surface. Je pratique le détournement d’affiches. Je les dévie de la voie toute tracée par les beaux capitaines de la publicité.

D’un artefact mercantile et corruptible – même quand l’affiche annonce un produit culturel – j’ai pour objectif de la transmuer en objet qui ne vante que ses mérites propres, c’est-à-dire en œuvre.

Donner à l’outil éphémère une seconde chance; le destiner à l’immortalité plutôt qu’à l’éternel retour du recyclage.

Pour ce faire, je torture l’affiche, la triture, la coupe, recoupe, taille et retaille. Je coupe, je coupe, et même je déchire. J’interroge ces fragments, selon la méthode préconisée par le collagiste tchèque Jiří Kolář (1914-2002) : je découpe sans détruire, pour reconstruire. J’interroge en me posant moins de questions que lui.

Tandis que je ne sais jamais où je vais avec mes fragments, je finis toujours par arriver quelque part.

Pour cela, rien de trop beau ni de trop bas. Je recours à d’autres affiches, bien sûr, mais aussi à des encyclopédies, des programmes de spectacles et de théâtre, des calendriers, des pages de magazines, des cartes postales, des timbres et, aussi, à des papiers texturés que je peins moi-même. Je ramasse tout, je détruis tout. Et je colle, je colle, recolle et décolle. Et quand ça décolle, j’ai un Merz.

Le collagiste allemand Kurt Schwitters (1887-1948) définissait un Merz ainsi : « Tout s’est effondré et on doit créer de nouveaux objets à partir de fragments. C’est ça Merz. » Je revendique cette idée. Voilà pourquoi je suis un Merzien.

Tous ces collages sont à vendre, sauf la boîte offerte à Lucie. Le prix dépend du format.

Le père rayonnant

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

16 X 18,5 po.  180 $

 

Portraits

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De gauche à droite : l’auteur-compositeur-interprète Jimmy Hunt, l’écrivaine Marie Laberge, l’auteure-compositrice-interprète Dominica Merola et l’humoriste Yvon Deschamps

                                                     18 X 12,5 po.   180 $

 

Sans titre

Ce collage-ci est construit pour dérouter le regard. Mon secret : j’ai découpé le siège d’un fauteuil et quelques tuiles du parquet sur lequel il repose. Dessous, j’ai collé une photo, coupée en deux. L’une des moitié est collée dans le sens de la photo, l’autre à l’envers. Mais ça ne paraît pas, sauf que l’oeil ne sait plus à quoi se fier. Il chercher, il cherche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

                                                                8 X 11 po.   95 $

 

Une boîte pour Lucie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une boîte ayant plusieurs faces, je les ai toutes recouvertes avec des objets significatifs pour la femme à qui je l’ai offerte. Car, sa vie est riche de voyages, de cuisine, d’escalier, de jardinage, de littérature, de curiosité, de chanson et de bon vin, entre autres choses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce contenu a été publié dans Collages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *